fish farming

Pisciculture

English version

Les conditions inhérentes à la pisciculture sont en complète opposition avec celles que connait un poisson dans la nature. Dans des conditions naturelles, les saumons sauvages migrent sur des centaines de kilomètres et terminent leur vie à sauter vers l’amont pour frayer dans les rivières où ils sont nés. C’est un contraste radical avec une vie durant laquelle un saumon n’a que l’équivalent d’une baignoire ou deux d’eau pour lui.

Dans les élevages du Canada, c’est le saumon que l’on trouve le plus. D’autres espèces comme la truite, la truite arc-en-ciel et des coquillages sont aussi élevés. Au Canada, c'est en Colombie-Britannique et au Nouveau-Brunswick que se trouvent le plus grand nombre de fermes piscicoles. Fin 2003, il y avait 125 élevages de saumon en Colombie-Britannique et approximativement 86 000 tonnes de poisson y étaient produites. A la même période, il y avait 95 élevages de saumon produisant 39 000 tonnes de poisson dans le Nouveau-Brunswick.

Chaque ferme piscicole est un système de cages. Chaque cage peut contenir l’équivalent de 20 000 poissons et, en Colombie-Britannique, il n’existe aucune législation qui impose un maximum de densité de stockage. Le surpeuplement provoque blessures et maladies qui doivent être traitées avec des antibiotiques. Après une année, les saumons sont abattus mais non sans avoir été affamés pendant deux semaines.

Beaucoup de gens ne pensent pas que les poissons puissent ressentir de la souffrance ou du stress. Mais les poissons sont des vertébrés, avec un cerveau et un système nerveux central. La recherche scientifique a prouvé qu’ils pouvaient souffrir exactement comme les autres animaux.

À cause de la bousculade anormale et de l’enfermement, les poissons souffrent de plusieurs problèmes, notamment de la violence des poissons plus gros, de l’usure des nageoires, des branchies, de la peau et de la queue, en raison des frottements des uns contre les autres et contre les filets, mais aussi de comportements anormaux (similaires à ceux des animaux qui tournent en rond dans les zoos), d’infestations de poux de mer, de maladies, de déformations ou du manque d’oxygène par temps chaud ou à cause de l’accumulation des déchets. Les poissons en cage doivent parfois être manipulés pour être redistribués selon leur taille, pour traitement médical et traitement des poux. Cette manipulation leur cause énormément de stress et peut provoquer leur mort.

Pour plus d'information sur la pisciculture, consultez cette fiche d'information.